samedi 1 novembre 2008

HUILE DE ROSES

Mon mari et moi aimons beaucoup les roses.

Nous avons deux rosiers à la maison et étrangement l'un d'entre eux nous donne des roses pendant presque tout l'été, de belles roses rouges.... et même facilement jusqu'à septembre inclusivement.

Je dis étrangement, car nous sommes des jardiniers paresseux, c'est à dire que nous n'intervenons pas beaucoup, aussi bien dans les plates-bandes que dans le potager et malgré tout nous obtenons de beaux et bons résultats. Nous enlevons les mauvaises herbes, mais les engrais de toute sorte, herbicides, insecticides etc. , on évite.

Comme je fais la plupart des produits cosmétiques et ménagers que nous utilisons, je cherche aussi à utiliser le plus possible ce qui pousse dans la cour. Un peu comme en cuisine, nous cherchons de plus en plus à utiliser ce qui est le plus près possible de la nature et d'autant plus quand on sait d'où ça vient, c'est merveilleux!

Donc, cette année j'ai décidé de faire quelque chose avec les belles roses que je vois tous les jours de ma fenêtre de cuisine.

Je me suis fais une "HUILE DE ROSE"

J'ai défais les pétales des roses et comme je savais que ces pétales sont fragiles et rancissent facilement quand on les mets dans une huile à cause de l'eau qu'elles contiennent, je les ai mis à sécher 2 jours, seulement étalées sur les plateaux de mon déshydrateur (sans faire fonctionner le déshydrateur). Elles n'étaient pas complètement sèches mais je m'assurais quand même qu'il n'y ait plus d'eau.

À noter qu'il est préférable de ne pas faire cette huile avec les fleurs de chez le fleuriste, car ces fleurs sont traitées et paraît-il "très" traitées, donc attendez l'été prochain pour faire votre huile avec vos roses ou celles de vos voisins...

J'ai mis les pétales dans un pot de verre, j'ai recouvert bien comme il faut d'huile d'olive biologique de première pression à froid et j'ai fais macérer pendant un mois, en retournant mon pot environ à tous les deux jours, j'ai filtré.

Voilà le résultat !

Il ne faut pas s'attendre à ce que l'huile soit rosée et tout comme les autres macérations de fleurs dans l'huile, ce n'est pas l'odeur de la fleur que l'on recherche mais bien les propriétés de ces fleurs ou plantes.

Donc, la rose est bonne pour la peau, entre autres, elle est astringente, régénérante, purifiante et anti-rides.

Comme j'ai choisi l'huile d'olive pour cette macération et qu'elle se conserve bien, vous pourrez garder cette huile pendant 12 à 18 mois à l'abri de la lumière. J'aurais pu choisir l'huile d'amande douce ou on parle souvent de l'huile d'argan qui se mélange bien avec la rose, mais personnellement je trouve ces huiles plus fragiles et l'huile d'argan est très chère. Mais ce sont des alternatives.

Je vous reviens avec une recette de crème hydratante avec cette huile de rose.

4 commentaires:

Greene Ouitche a dit…

Hmmmm.... Je peux presque sentir l'odeur divine de la rose d'ici!! Chanceuse va! Un rosier dans son jardin! C'est pas l'paradis ça? Biz.

venezia a dit…

J'adore l'huile de rose que je fais dès que je peux avoir des pétales frais sous la main. (dans du jojoba ou du tournesol avec plein d'anti oxydants car à mon nez, l'olive masque trop le parfum). C'est aussi très bon en ajoutant un morceau de baton de vanille ouvert dans la macération.

Mona a dit…

Un morceau de bâton de vanille dans la macération,quelle bonne idée!
Merci venezia et merci de ton passage chez nous.

Amarazak a dit…

Tien moi qui ai plusieurs rosier chez moi, je pourrais les utiliser...
En effet, moi j'aurais plutot vue de l'huile d'amande douce, mais sa c'est parceque j'ai l'habitude de l'utiliser :)
Merci beaucoup pour toute ces idée. J'aime beaucoup ton blog et j'y reviendrais régulièrement.
Bonne continuation.